L'école des chiens
Education canine en douceur
Tél : 01 72 61 93 99 Téléphone Email

  Suivez-nous

Facebook   Twitter   LinkedIn
Les chiens peuvent être testés au COVID-19 à Séoul en Corée du Sud

Les chiens peuvent être testés au COVID-19 à Séoul en Corée du Sud

Depuis le début de la semaine, le gouvernement de la Corée du Sud a mis en place un dispositif de dépistage sur les chiens et chats afin de garantir la sécurité et la santé des animaux domestiques de Séoul.


Quelles sont les mesures sanitaires pour protéger les animaux du COVID ?


En Corée du Sud, les propriétaires de chiens sont fortement conseillés de tenir leurs animaux à une distance de 2 mètres des autres personnes mais aussi des animaux.

Une campagne de dépistage des animaux a été mise en place ce lundi 8 février 2021. A l’issue des tests PCR, les animaux seront confinés chez leurs propriétaires pendant 14 jours. Cependant, si les maîtres sont également positifs au virus et ne sont pas en mesure de prendre soin de leurs animaux, les compagnons à quatre pattes pourront être admis dans des centres spécialisés en isolement à l’ouest de Seoul.


Comment les chiens et chats sont testés au COVID ?


Les animaux de la ville de Séoul pourront être testés à proximité du domicile de leurs maîtres par des équipes de laboratoires mobiles avec des vétérinaires. Le test PCR se réalise avec un coton tige qui est introduit dans le museau ou la truffe de l’animal.

La ville de Séoul a rendu le test gratuit, néanmoins ce processus est réservé aux chiens et chats présentant des symptômes de fièvre, toux, difficultés respiratoires ou sécrétions excessives des yeux et du museau et ayant été au contact d’humains positifs au virus de la COVID-19.


Les chiens et chats peuvent-t ’ils être positifs au COVID ?


Les autorités ont porté une attention particulière sur le fait qu’il n’y a aucune preuve sur la transmission du virus de l’animal à l’Homme.

La population coréenne s’est montrée inquiète lorsqu’un chaton s’est porté positif au COVID en janvier dernier après avoir été en contact avec plusieurs humains positifs. La campagne de dépistage à Séoul a été mise en place pour garantir la sécurité de ces animaux et éviter d’alarmer la population sur un risque bien trop faible.

Les cas d’animaux domestiques contaminés sont très rares et le risque de transmission est considéré comme faible par les institutions de santé. Cependant, il est vivement conseillé de protéger son animal de compagnie et de ne pas l’exposer à trop de risques.