L'école des chiens
Education canine en douceur
Tél : 01 72 61 93 99 Téléphone Email

  Suivez-nous

Facebook   Twitter   LinkedIn
brosser un chien

Brosser les poils d'un chien

Quel est l’importance du brossage chez le chien ?

Le brossage est un acte important, tout d’abord pour démêler le poil des chiens et ainsi éviter la formation de nœuds, notamment chez les races à poils longs.

Le brossage permet également de vérifier l’état du poil de votre chien, analyser si des tiques ou des puces sont présentes mais aussi entretenir sa santé cutanée en aérant sa peau.

C’est un entretien nécessaire pour éliminer les poils morts, cela limite la perte de poil et vous permet de garder une maison propre. De plus certains chiens apprécient fortement ces séances, et cela permettra aussi de renforcer vos liens et votre complicité.

Le brossage est donc une tâche fondamentale qu’il ne faut pas mettre de côté.

Quelles sont les méthodes pour brosser son chien ?

Les méthodes pour brosser correctement son chien dépendent principalement de son type de poil.

Si votre chien a des poils ras, son entretien est assez simple. Il vous suffira de le brosser à rebrousse-poil entre 1 et 2 fois par semaine. Cela permettra l’élimination des poils morts, et de stimuler sa peau. Pour décoller les résidus de brossage, vous pouvez passer une brosse douce dans le sens du poil.

Pour les chiens à poils courts, un brossage tous les deux jours est recommandé. Commencez tout d’abord par un passage à rebrousse-poil pour enlever les poils morts et les pellicules, lustrez ensuite dans le sens du poil.

Pour les chiens aux poils mi-longs et longs, un brossage quotidien et plus fastidieux est souvent nécessaire.

Il vous faudra au préalable faire un démêlage dans le sens du poil avec un peigne métallique. Cela permettra d’enlever tous les nœuds. Vous pouvez ensuite passer une brosse métallique à picots pour stimuler la peau et ensuite lustrer avec une brosse souple.

Si votre chien possède une grande quantité de sous-poil, il est conseillé de passer une étrille métallique à rebrousse poils puis dans le sens du poil avant de passer la brosse douce.

Quelles brosse utiliser pour brosser son chien ?

Les brosses à utiliser dépendent de la taille et du poil de votre chien.

Pour les poils ras, il est conseillé d’utiliser une brosse ou un gant de massage avec des picots en caoutchouc. Cela permet ainsi de retirer le poil mort de votre chien, tout en stimulant sa peau et sans le blesser.

Pour les poils courts, il vaut mieux privilégier un peigne métallique ou un peigne râteau afin de retirer la majorité des poils morts, ainsi qu’une brosse à picots pour bien aérer le poil et masser la peau.

Pour les poils durs, il est possible d’utiliser un trimmer afin d’épiler ou de couper le poil du chien. Cette technique est beaucoup utilisée comme toilettage pour les chiens participant à des expositions canines.

Pour les poils mi-longs et longs, l’entretien est plus fastidieux et nécessite plus de matériel. Il faudra vous munir tout d’abord d’un peigne métallique pour enlever les nœuds, vous pouvez ensuite utiliser une étrille à picots pour retirer les poils morts ainsi qu’une brosse à picots afin d’aérer la peau.

Afin de lustrer le poil, vous pouvez, sur tous types de poils, passer une brosse souple.

Il existe également des outils permettant de démêler les pelages les plus emmêlés tels que les trimmers à longues lames ou les peignes à dents rotatives.

Enfin, vous pouvez utiliser sur tous les types de pelage le Furminator, un peigne spécial qui présente l'avantage de retirer plus de sous-poil que n'importe quel autre peigne ou brosse du marché. C’est un peigne fortement recommandé aux propriétaires de chiens dont le pelage est abondant.

Comment habituer son chien à être brossé ?

Pour apprendre à son chien à rester calme pendant les séances de brossage, il fois qu’il y ait été habitué dès ses 2 mois. Certains chiens apprécient ces moments et se laisseront faire plus facilement que d’autres.

Si votre chien n’a pas été habitué à être brossé tôt il est tout de même possible de lui apprendre lorsqu’il est adulte petit à petit.

Il vous faudra réaliser les mêmes étapes qu’avec un chiot mais cela demandera sûrement plus de patience, surtout si ce n’est pas un moment qu’il apprécie.

Pour cela il vous suffit de brosser votre chien quelques secondes et si il se laisse faire il faut le récompenser avec des friandises et des caresses. Vous pouvez ensuite augmenter le temps de brossage au fur et à mesure tout en le récompensant. Si vous sentez que votre chien est anxieux à la vue de la brosse ne le forcez pas au risque de lui faire encore plus peur. Pour régler ce problème vous pouvez faire appel à un éducateur canin qui pourra vous montrer les bons gestes à avoir pour rassurer votre chien.