L'école des chiens
Education canine en douceur
Tél : 01 72 61 93 99 Téléphone Email

  Suivez-nous

Facebook   youtube   Instragram   LinkedIn
Les chenilles processionnaires, danger pour le chien

Les chenilles processionnaires

C'est quoi, les chenilles processionnaires ?

La chenille processionnaire est une chenille très velue de couleurs brune avec des taches orange présentes sur son dos et sur ses côtés. Pour autant, ce n’est pas une chenille anodine, c’est un nuisible à la fois dangereux pour l’homme mais également pour les animaux.

C’est à partir de février, lorsque la température augmente petit à petit, que les périodes de processions débutent.

Lors de ces périodes les chenilles quittent leur arbre, à la file indienne, pour aller s’enfouir sous la terre.  On peut par ailleurs observer leurs nids en haut des arbres qui ressemblent à d’immenses toiles d’araignées.

C’est à ce moment-ci qu’elles sont le plus dangereuses mais également le plus urticantes. Les périodes de procession se terminent vers juin.

Pourquoi les chenilles processionnaires sont dangereuses pour les chiens ?

 Le poil des chenilles processionnaires provoque de fortes irritations que ce soit chez les Humains ou les animaux.

Leurs poils sont légers et très fragiles ce qui fait qu’un coup de vent peut facilement détacher des poils de son corps. De plus, lorsque la chenille ressent un danger ou si elle est excitée ses poils se détachent d’autant plus.

Dès le premier contact le poil se brise et la substance urticante et allergisante, appelée thaumatopoéine, est ainsi libérée. Cela provoque donc dans un premier temps de fortes démangeaisons que ce soit chez l’Homme ou chez les animaux comme le chien.

Ces poils sont la cause de réactions allergiques plus ou moins graves qui vont de la simple urtication au choc anaphylactique.

Sur les animaux, principalement les chiens, il n’est pas anodin d’observer des cas de nécrose de la langue. En effet, les chiens sont souvent curieux lorsqu’ils voient une petite bête bouger, ils s'approchent et prennent contact avec leur truffe ou pire prennent les chenilles processionnaires dans leur gueule. Cela engendre donc une ulcération dont l’inflammation est violente et intense.

Comment éviter la rencontre avec des chenilles processionnaires ?

Les chenilles processionnaires sont omniprésentes de février à juin, beaucoup de région en France sont touchées, à l’exception des régions au Nord de Paris.

Ces chenilles sont présentes dans les pins, les cèdres et même certains arbres feuillus, afin d’éviter d’en rencontrer il est donc déconseillé de se promener dans des pinèdes ou des forêts au printemps.

Les nids de chenilles sont aisément visibles, si vous en voyez un, changez de lieu car cela alerte de la présence de chenilles processionnaires au sol. De plus, les nids sont également urticants car ils contiennent énormément de poils.

Si vous possédez des pins, des cèdres ou des feuillus comme des chênes dans votre jardin et que vous êtes alerté par la présence d’un nid il est recommandé de faire appel à des entreprises spécialisées pour venir l’enlever.

De plus, n’écrasez surtout pas un nid ou une chenille car cela déclenche la libération de ses poils dans l’air et ainsi engendrer des irritations voir même des œdèmes à vos animaux ou votre entourage.

Quels sont les symptômes provoqués par les chenilles processionnaires chez le chien ?

 La mise en contact avec des poils de chenilles processionnaires est très douloureuse. Cette dernière entraîne ainsi une forte inflammation, à l'origine de brûlures et généralement d'un œdème de la région touchée.

Si votre chien a touché un poil ou la chenille avec sa langue, il est possible d’observer une salivation importante suivie d'un gonflement très important de la langue, appelé glossite, au point parfois que le chien ne puisse plus la garder dans sa gueule.

La langue de votre chien pourra également changer de couleur, devenant grise, noire ou encore rouge. Sous l'action de la toxine, les tissus de la langue pourront même être détruits de façon irréversible, entraînant la perte du morceau d'organe envenimé.

Certains chiens peuvent perdre des petits morceaux de langue à son extrémité, qui, une fois guérie, présente un aspect dentelé. D'autres chiens peuvent aller jusqu'à perdre la moitié ou la totalité de leur langue.

Cela peut parfois engendrer une incapacité aux chiens de boire ou de s’alimenter et ces cas sont généralement euthanasiés.

Si le chien a avalé les chenilles, le processus de destruction des tissus peut toucher les organes digestifs internes c’est-à-dire l’estomac ou bien l’œsophage, et ainsi provoquer la mort de l'animal.

Des symptômes généraux tels qu'un choc anaphylactique mettant en jeu le pronostic vital sont possibles, mais assez rares néanmoins.

Que faire en cas de contact avec des chenilles processionnaires ?

Si vous observez l’apparition de certains de ces symptômes sur votre chien, la solution la plus efficace est de l’emmener au plus vite chez le vétérinaire qui s’occupera de nettoyer efficacement les lésions déjà présentes. L’administration de corticoïdes, d’antalgiques et d’antibiotiques est également courante.

Vous pouvez cependant, pour essayer de limiter la propagation de l’inflammation lorsqu’elle a lieu sur son pelage, réaliser plusieurs shampoings pour éliminer les substances urticantes. Munissez-vous de gants lors de l’opération car les poils sont également urticants pour les Hommes.

Si votre chien a touché une chenille avec sa bouche, vous pouvez réduire l’inflammation en faisant lécher à votre animal des glaçons, de la crème glacé (bien évidemment sans traces de chocolat) lors du trajet chez le vétérinaire.

Il est possible que votre vétérinaire se retrouve dans l’obligation d’amputer une partie de l’organe touché pour stopper la nécrose.

De l’homéopathie peut également être administré aux chiens et permet d’aider, en complément d'un traitement conventionnel, à réduire la destruction des tissus touchés par la toxine.

Immédiatement après l'incident, administrez à votre chien :

  • 5 granules d'Urtica urens 5CH et d'Apis
  • 5CH toutes les 2 heures pendant 2 jours
  • puis 3 fois par jour pendant 3 jours.