Canibest - L'école des chiens
Education canine en douceur
Tél : 01 72 61 93 99 Téléphone Email

  Suivez-nous

Facebook   youtube   Instragram   LinkedIn
Les tiques, danger pour le chien

Les tiques, un grand danger pour le chien

Qu'est-ce qu'une tique ?

Les tiques, également appelé Ixodia, sont des acariens de l’ordre des arachnides.

Cet acarien de couleur brune se nourrit du sang de l’Homme mais aussi de celui des animaux.

Une tique mesure entre 1 et 5 mm de long lorsqu’elle est à jeun et peut atteindre les 30mm une fois gorgée de sang.

Ces acariens sont coriaces et transmettent des maladies que ce soit à nous mais aussi à nos animaux. Contrairement aux puces, les tiques ne passent pas leur vie entière sur nos animaux, elles vivent en extérieur et s’accrochent sur leur victime avec leur rostre pendant une durée de plusieurs jours (entre 2 et 5 jours), le temps de faire le plein de sang.

Par ailleurs les tiques ne réalisent que 3 repas au cours de leur existence. Leur espérance de vie est d’environ 4 ans mais peut aller jusqu’à 7 ans. Ce sont des animaux robustes ...

Comment mon chien peut attraper des tiques ?

Les tiques sont présentes tout au long de l’année même si elles privilégient les endroits humides et protégés. Lors des fortes chaleurs elles sont présentes au sol et dès que les premières pluies arrivent elles grimpent sur les végétaux. Ce sont des acariens qui peuvent attendre de long mois sans se nourrir. Ces petites bêtes sont par ailleurs très présentes en Europe.

On retrouve généralement les tiques dans des haies, des champs, des hautes herbes, des forêts et des buissons au printemps et à l’automne. Elles peuvent grimper entre 15cm et 1m de haut.

Il est donc très facile pour votre chien d’attraper des tiques si vous le promenez dans des endroits à la campagne ou en forêt à ces périodes ou même quotidiennement si vous habitez proche de haies ou que votre jardin est recouvert de hautes herbes …

Lorsque votre chien passe à proximité de la tique celle-ci se laisse tomber, s’accroche à ses poils et le mord. En général les tiques aiment se loger autour des oreilles, au niveau de l’aine, aux alentours des aisselles, entre les doigts, dans le cou ainsi qu’autour des yeux de votre chien. En effet c’est à ces endroits que la peau est la plus fine.

Il est donc fondamental d’inspecter correctement le poil de votre chien en rentrant de balade afin de pouvoir retirer la moindre tique de son pelage.

Quel danger représentent les tiques pour mon chien ?

La toxine secrétée par la tique peut provoquer une paralysie transitoire de votre chien.

Les tiques peuvent aussi être à l’origine d’anémie en cas d’infestation massive ou de présence d’abcès infecté dû à la morsure. Mais ces problèmes sont moindres par rapport aux maladies qu’elles peuvent transmettre à nos animaux.

En effet, le véritable danger des tiques réside dans les nombreuses maladies qu'elles peuvent transmettre aux animaux :

  • La maladie de Lyme ou borréliose est une maladie qui provient des États-Unis. Cette maladie est transmissible par les tiques à la fois aux chiens mais aux Hommes. La maladie de Lyme est due à la bactérie Borrelia burgdorferi. Cette bactérie engendre une présence de fièvre et des douleurs musculaires et articulaires. Néanmoins les symptômes peuvent apparaître jusqu’à plusieurs mois après la morsure de la tique. Il est également possible que ces signes cliniques soient accompagnés d’une insuffisance rénale, une insuffisance cardiaque, de problèmes cutanés mais aussi de troubles nerveux. Un vaccin existe contre cette maladie mais le meilleur moyen de l’éviter est d’utiliser un traitement préventif contre les tiques.
  • La piroplasmose est due au parasite Babesia canis. La tique inocule ce parasite lors de son repas ce qui engendre une destruction des globules rouges provoquant la libération d’un grand nombre de toxines entraînant jaunisse et insuffisance rénale. La piroplasmose est une maladie mortelle si elle n’est pas traitée rapidement. Il existe un vaccin contre cette maladie mais il n’est pas efficace à 100% et coûte cher.
  • L’ehrlichiose est une maladie présente dans le sud de la France, et est encore plus virulente que la piroplasmose. De plus les chiens atteints de cette maladie peuvent rester porteurs asymptomatiques pendant un long moment. Cette maladie n’est décelable que lors de sa première phase où le chien est abattu, a de la fièvre, souffre de douleurs articulaires et de vomissements. Après cette phase la maladie n’est généralement décelable qu’avec une analyse sanguine.
  • L’hépatozoonose, qui est une maladie moins commune qui est due à l’ingestion d’une tique infectée. Cette maladie peut engendrer une léthargie, de fortes fièvres, une perte de poids ainsi que des douleurs articulaires. Il n’existe pas de vaccin pour contrer cette maladie.

Comment retirer une tique sur mon chien ?

Retirer une tique nécessite d’avoir un minimum de matériel. On ne peut pas retirer une tique avec nos doigts même en tirant d’un coup sec car cela engendrerait seulement un détachement de l’abdomen et de la tête qui restera plantée dans la peau de votre animal.

Pour retirer une tique il est fortement recommandé d’utiliser un tire-tique qui est trouvable en clinique vétérinaire mais aussi en pharmacie. Les étapes d’extraction de la tique sont généralement inscrites sur l’emballage.

En général un paquet comprend 2 tires-tiques, il vous faudra donc choisir lequel sera le plus approprié à la taille de la tique.

Vous devez ensuite engager le tire tique entre la peau de l’animal et la tique en abordant la tique sur le côté.

Il vous suffit ensuite de soulever légèrement le tire tique tout en le tournant. Au bout de 2 à 3 tours la tique devrait se détacher.

Nettoyez ensuite la plaie à l’aide d’un antiseptique ainsi que d’une compresse.

Une fois la tique enlevée surveillez la zone régulièrement afin de vérifier si des gonflements, saignements ou rougeurs apparaissent, si c’est le cas, consultez votre vétérinaire.

Faites de même si vous voyez votre animal soudainement fatigué, faible, avec une perte d’appétit, une boiterie ou même des urines foncées.

Si vous craignez de ne pas réussir à enlever la tique correctement, rendez vous en clinique vétérinaire. En effet si vous retirez mal la tique vous risquez de la stresser et elle risque de transmettre des agents pathogènes via sa salive (piroplasmose, bactéries, virus…).

Comment protéger mon chien contre les tiques ?

Beaucoup de personnes l’ignore mais il existe des vaccins afin de protéger son chien de deux maladies que les tiques peuvent transmettent, notamment la maladie de Lyme et la piroplasmose.

Ce ne sont cependant pas des vaccins anodins qui vous sont proposé lors d’une consultation de routine, ce sont des vaccins qui sont réalisés en général lorsque votre chien est exposé de façon risqué aux tiques. Par ailleurs ces vaccins n’éloignent pas les tiques, il permet seulement de protéger votre animal de 2 des maladies que les tiques pourraient lui transmettre.

Il existe néanmoins de nombreux autres traitements préventifs afin de protéger son chien contre les tiques.

Les plus connus sont les pipettes anti-tiques, elles sont efficaces et diffusent rapidement le produit sur l’ensemble du corps permettant de repousser les tiques pour une durée de 1 à 3 mois. C’est également un bon produit si votre chien fait des réactions au collier anti-tiques.

Les colliers anti-tiques sont un bon moyen de protéger votre chien contre les tiques sur le long terme, ils ont généralement une durée d’action de 4 à 6 mois et leur efficacité est élevée.

Les shampoings et aérosols anti-tiques sont un bon moyen pour éradiquer des tiques mais ne sont pas un réel mode de prévention car leur durée d’action est trop faible.

Les pulvérisateurs anti-tiques sont efficaces pour éradiquer des tiques néanmoins l’utilisation doit être régulière et peut s’avérer difficile sur des poils de chien très denses.

Les remèdes naturels tel que les huiles essentielles peuvent également être utilisées néanmoins il arrive que leur efficacité soit moindre si vous habitez dans des lieux où les tiques sont très présentes. Vous pouvez réaliser facilement un pulvérisateur anti-tique à l’aide de vinaigre blanc, de cidre ou bien de lavande, d’eau ainsi que d’huiles essentielles de Tea Tree, de menthe ou bien de lavande.

Les doses pour réaliser votre pulvérisateur anti-tique maison sont les suivantes :

  • 15 à 20 mL de vinaigre blanc / de cidre ou de lavande
  • 150 mL d’eau
  • 5 à 10 gouttes d’huiles essentielles de Tea Tree, de menthe et/ou de lavande

Mélangez ainsi tous les ingrédients dans un flacon pulvérisateur. Ce produit doit servir exclusivement pour un usage externe une fois par jour avant de balader votre chien. Vous pouvez utiliser ce mélange pour traiter son environnement comme ses accessoires ou bien son panier.

Faites tout de même attention à vérifier que votre chien n’est pas allergique à ce mélange.